Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1 Slide 1
 

Dépistage sériques de la trisomie 21

Notre laboratoire est autorisé par le Ministère de la Santé à réaliser des prélèvements pour l'analyse des marqueurs sériques de la Trisomie 21 fœtale.
Une feuille de consentement est à remplir et à signer avec le médecin prescripteur, elle doit être donnée à l'infirmière au moment du prélèvement.

DEPISTAGE PRENATAL DE LA TRISOMIE 21 FŒTALE

Depuis décembre 2009, le dépistage de la trisomie 21 s’appuie sur une stratégie combinée qui associe un dosage sanguin chez la future maman de certains marqueurs biochimiques et des mesures échographiques du fœtus dès le premier trimestre de grossesse.

Cette méthode de dépistage s’adresse à toutes les femmes, quel que soit leur âge, et doit être précédée d’une information délivrée à la femme enceinte et d’un accord écrit de sa part. (cf annexe le consentement)

Seuls les laboratoires agréés par le ministère de la santé peuvent réaliser ce dépistage, le laboratoire Eylau est agrée depuis 1996, et plusieurs biologistes ont l’agrément pour effectuer ce dépistage.

La trisomie 21 ou syndrome de Down est la plus fréquente des anomalies chromosomiques. La présence d'un chromosome 21 surnuméraire se traduit par des malformations anatomiques et une déficience mentale plus ou moins sévère. Le dépistage vise à fournir aux femmes enceintes qui le souhaitent le niveau de risque de trisomie 21 foetale de la grossesse en cours.

Une stratégie de dépistage de la trisomie modifiée en 2009

Depuis 1997, le dépistage prénatal de la trisomie 21 reposait sur le dosage d'au moins deux marqueurs sériques maternels au deuxièmes trimestre de la grossesse soit entre la 15e et la 18e semaine d'aménorrhée : la beta-hCG totale ou la sous-unité libre beta-HCG et l'alpha foeto-protéine (AFP), Lorsque le risque estimé de trisomie foetale est supérieur à 1/250, une amniocentèse est proposée (et prise en charge par l'Assurance Maladie). Cependant le taux d'amniocentèse important de l'ordre de 11 % induit chez les patientes à risque a conduit à modifier les pratiques de ce dépistage. L’acte invasif de l’amniocentèse pouvant aboutir à la perte fœtale.

Depuis juin 2009,  la Haute Autorité de Santé (HAS) a préconisé plusieurs changements adoptés par un arrêté officiel , dès la parution du décret d’application de novembre 2009, le laboratoire EYLAU était en mesure d’effectuer ces nouveaux tests.

Les pratiques de dépistage se sont progressivement diversifiées au-delà du cadre défini par la réglementation avec l'utilisation de la mesure échographique de la clarté nucale au 1er trimestre. En effet, en cas de clarté nucale augmentée, le risque de trisomie 21 est considérablement accru.

Le laboratoire EYLAU est  en mesure de réaliser les trois nouvelles stratégies de dépistage des marqueurs sériques maternels :

1. Dépistage combiné au premier trimestre de la grossesse

L’examen sera pratiqué de 11,0 à 13 semaines d’aménorrhée + 6 jours (soit de la douzième à la quatorzième semaine d’aménorrhée).

Les marqueurs sériques biologiques recherchés sont : la sous-unité bêta libre de l’HCG et la protéine plasmatique placentaire de type A (PAPP-A).

L’échographie aura été réalisée par un praticien ayant validé son évaluation de la pratique professionnelle de la mesure de la clarté nucale possédant un numéro identifiant à 13 chiffres , délivré par un réseau de soins en périnatalité). Elle est aussi effectuée aux mêmes dates , c’est l’échographie du premier trimestre de la grossesse.

Le calcul de risque combinera la mesure de la clarté nucale, la longueur crânio-caudale à la date de l’échographie du premier trimestre, les résultats des deux dosages biologiques, l’âge de la patiente et l’âge gestationnel à la date du prélèvement sanguin et en prenant en compte d’autres données pouvant influer sur les valeurs des marqueurs, notamment le poids, le tabagisme, l’origine géographique et les antécédents de trisomie 21.

Les données échographiques du premier trimestre (mesure de la clarté nucale et de la longueur crânio-caudale à la date de l’échographie), numéro de certification et inscription à un réseau de soins en périnatalité identifiant l’échographiste, sont indispensables pour le calcul du risque. Une copie des résultats de l’échographie du premier trimestre de la grossesse devra nous être remise impérativement par la patiente le jour du prélèvement sanguin.

 

Clarté Nucale Laboratoire Eylau


2. Dépistage séquentiel intégré au deuxième trimestre

Si les conditions de l’organisation d’un dépistage combiné au premier trimestre, notamment la disponibilité des marqueurs sériques du premier trimestre, ne peuvent être réalisés l’examen biochimique sera pratiqué de 14,0 à 17 semaines d’aménorrhée + 6 jours (soit de la quinzième à la dix-huitième semaine d’aménorrhée).

Les marqueurs biologiques recherchés sont alors la sous-unité bêta libre de l’HCG et l’alpha-fœtoprotéine (AFP)

Le calcul du risque de trisomie 21 fœtale comportera là aussi l’intégration de la valeur échographique de la clarté nucale, réalisée lors de l’écho du premier trimestre de la grossesse.

3. Dépistage au deuxième trimestre par les marqueurs sériques maternels

Cet examen est effectué si la patiente n’a pas pu bénéficier du dépistage combiné au premier trimestre de la grossesse pour des raisons de délais, ou parce qu’une mesure adéquate de la clarté nucale n’aurait pu être réalisée.

L’examen sera pratiqué de 14,0 à 17 semaines d’aménorrhée + 6 jours (soit de la quinzième à la dix-huitième semaine d’aménorrhée).

Les marqueurs biologiques recherchés sont la sous-unité bêta libre de l’HCG et▪l’alpha-fœtoprotéine (AFP). Dans cette stratégie la clarté nucale n’est pas prise en compte.

Le laboratoire EYLAU effectue le dépistage de la trisomie 21 fœtale tous les jours et tout résultat pathologique est transmis immédiatement au médecin prescripteur.

Ce dépistage est hautement surveillé par les autorités de santé, soumis à un programme de qualité important et réévalué tous les ans. L’issue des grossesses est systématiquement demandée aux patientes ayant eu recours à ce dépistage.

Dès à présent le dépistage au premier trimestre de la grossesse a permis de réduire les gestes invasifs telle que l’amniocentèse, et de rassurer très rapidement au cours de la grossesse de nombreuses patientes.

NB : Ces examens sont pris en charge pour le remboursement.

 
 
Nouveau service

PRISE DE SANG A DOMICILE ou SUR VOTRE LIEU DE TRAVAIL

Afin de répondre au mieux à vos demandes et à vos attentes

Les laboratoires Eylau-Unilabs mettent à votre disposition un nouveau service d'infirmier(e) à domicile pour vos prises de sang.

Ce service est ouvert du lundi au dimanche de 7H à 16H

Ce service est disponible pour :

  • 16ème
  • 17ème
  • 15ème
  • 7ème
  • 8ème
  • 11EME
  • 19ème
  • 20ème
  • 18ème
  • Neuilly
  • Boulogne

Appelez notre serveur vocal au 01 41 43 96 00
Rubrique : "Prendre un rendez-vous à domicile"

Accédez au site

Inscription newsletter

Votre email:
Vous êtes: patient   médecin